Marché de la sécurité. Séris grossit encore depuis Saint-Nazaire

2015-12-Seris-StNazaire

L'entreprise nazairienne (11 000 salariés) entre dans le capital d'Amarante, une société de prévention des risques.

500 salariés en Pays de la Loire


En France, le marché de la sûreté et de la sécurité est dominé par deux acteurs : le suédois Securitas et le français Seris. Cette dernière entreprise a été fondée en 1958 à Saint-Nazaire par un ancien des chantiers navals, Lucien Mezan. Elle emploie aujourd'hui 11 000 salariés, dont 500 en Pays de la Loire.

Le groupe, qui tire son épingle du jeu malgré la conjoncture économique, affirme depuis hier une vraie ambition internationale. Il vient d'entrer à hauteur de 44 % dans le capital du français Amarante. « L'objectif est d'accélérer notre développement sur la scène internationale », indique le groupe dirigé par le Guérandais Guy Tempereau, son PDG.


Accès à des marchés sensibles

Avec 400 millions d'euros de chiffre d'affaires, le groupe Séris est présent dans tous les secteurs liés à la sécurité en France et au Benelux. Sa compétence va de la sûreté aéroportuaire à la télésurveillance en passant par la sécurité mobile. Son nouveau partenaire Amarante (280 employés) propose, lui, des solutions de protection pour les entreprises qui s'implantent dans les zones sensibles.

« Cette opération nous permet de structurer la filière française sur le marché mondial de la sécurité, ajoute Guy Tempereau. Nous allons pouvoir accéder à des marchés sensibles, complexes ou stratégiques, au-delà de notre périmètre actuel. » En ligne de mire, des pays où Séris est absent mais où Amarante est en revanche très présent : l'Amérique centrale, l'Afrique (Côte d'Ivoire) et le Moyen-Orient (Libye, Égypte, Liban...).

 

Thierry HAMEAU.

 

Source Ouest France
Dimanche 11 octobre 2015